FSU-INTERIEUR

Gréve du 8 octobre et mouvement Intersyndical au sein de la préfecture du Val de de Marne

vendredi 23 octobre 2015

La journée d’action du 8 octobre a été un succès avec 50 grévistes soit plus de 10% des effectifs, tous sites confondus.

Nous pouvons même parler de franc succès puisque les services d’accueil au public de la DII (19 grévistes) et de la DAGE ( 21 grévistes) ( cartes grises/permis) ont été fermés au public, le pré accueil du service étranger ayant du être assuré par les cadres non grévistes !

Ce succès est avant tout le votre et je remercie l’ensemble des personnels grévistes.

Ce premier coup de semonce a conduit le préfet a recevoir les organisations syndicales dès le lundi 12 octobre pour connaitre l’état d’esprit de la maison. Arsène Hu Yen Tack et moi même avons donc pu lui exposer les raisons du mécontentement tel que vous le remontez à nos représentants syndicaux sur le terrain :

* fatigue
* stress lié notamment au sous effectif et aux agressions, le plus souvent verbales, aux guichets
* management ne tenant pas compte de la dignité et du savoir faire des agents
* méconnaissance et dévalorisation des savoirs-faire et des métiers
* perte de temps sur des statistiques dont la finalité est loin d’être évidente
* attaques récurrentes des gouvernements successifs contre la fonction publique, son utilité sociale et son statut...

Pour prolonger l’action, les quatre organisations syndicales élues au Comité technique de la préfecture se sont rencontrées et ont décidé de poursuivre l’action, avec dans un premier temps cette pétition que nous remettrons au Préfet lors du comité technique du 5 novembre.

Notre force passe par vos signatures et celles de l’ensemble des collègues non syndiqués.

Sans attendre leur passage dans vos services à partir de vendredi, je vous invite d’ores et déjà à la signer et à la faire signer massivement autour de vous.

Fraternellement

Sylvie CONTAMIN

Secrétaire Générale FSU-Intérieur











RSS fr | Contact | Plan du site | Espace privé | Spip + Alternatives