FSU-INTERIEUR

Refus de prise en charge des dépassements d’honoraires de soins pour les BS

samedi 3 juin 2017

Notre syndicat est saisi régulièrement par une problématique récurrente à savoir le refus de la prise en charge des dépassements d’honoraires de soins de santé pour les policiers de la préfecture de police victimes de blessures reconnues imputables en service.

Le médecin chef refuse de prendre en charge les dépassements d’honoraires dans le cadre de blessure en service sauf dans le cas d’une partie mise en cause identifiée.

Le non règlement des dépassements d’honoraires de frais de soins de santé par le service médical de la préfecture de police oblige les collègues concernés à solliciter la commission de réforme pour la prise en charge des factures de santé ce qui est une procédure longue et fatigante pour le collègue blessé.

Certains collègues sont mêmes contraints de solliciter des secours financiers pour régler leurs frais de santé non pris en charge par le service médical de la préfecture de police.

Nous dénonçons cette situation qui fragilise les policiers victimes d’avoir accompli leurs devoirs.

Le comportement de l’administration en refusant la prise en charge de ces frais pénalise au plan financier, psychologique et physique le policier blessé en service.

De même nous signalons l’obsolescence des formulaires triptyques parfois refusés par les médecins et pharmaciens en raison du délai long de remboursement.

Certains collègues hésitent ainsi à informer leur employeur de leur blessure en service en raison de la lourdeur administrative.

Quand l’administration mettra-t-elle en œuvre une médecine professionnelle à la hauteur de l’engagement quotidien de nos collègues ?










RSS fr | Contact | Plan du site | Espace privé | Spip + Alternatives